Exercice

On dispose de deux lignées pures de rats l’une est constituée de rats blancs, l’autre de rats noirs.

1. S’agit-il de monohybridisme ou de dihybridisme ? Pourquoi ?

2. Le croisement d’un rat blanc avec un rat noir donne en F1 100 % de rats noirs expliquez ce résultat.

3. Quels seront les résultats statistiques de la F2 résultant du croisement des rats obtenus en F1 ?

4. Doit-on s’assurer de la pureté des rats blancs ?

5. Qu’obtiendrait-on en croisant :

a. un rat blanc de lignée pure avec un rat obtenu en F1 ?

b. un rat noir de lignée pure avec un rat obtenu en F1 ?

Corrigé

1- Il s’agit de monohybridisme, car les deux lignées diffèrent par un seul caractère, le pelage.

Si les rats de départ appartiennent à des lignées pures, ils sont obligatoirement homozygotes pour le caractère étudié. Par conséquent, leur génotype sera :

- Noir/Noir pour les rats noirs,

- Blanc/Blanc pour les rats blancs, et ils ne pourront chacun former qu’un seul type de gamète.

2- Le croisement des deux lignées entre elles aboutit à 100 % de rats noirs, on peut donc en déduire que le caractère noir est dominant (symbolisé par N), que le caractère blanc est récessif (symbolisé par n) et que leur transmission est conforme à la première loi de Mendel. Par conséquent, tous les rats obtenus en F1 seront hétérozygotes.

Génotype (NN) x (nn) → Génotype (Nn)

Phénotype [N] x [n] → Phénotype [N]

3. Le croisement des rats obtenus en F1 suivra la deuxième loi de Mendel et donnera 3/4 de rats noirs et 1/4 de rats blancs. On peut le vérifier à l’aide de l’échiquier de croisement suivant :

Phénotypes obtenus :

3 / 4 [Noir]

1 / 4 [Blanc]

4. Il est parfaitement inutile de s’assurer de la pureté des rats blancs dans la mesure où le caractère blanc est récessif. Par conséquent tous les rats blancs seront obligatoirement homozygotes (nn).

5. Toujours à l’aide d’échiquiers de croisement, on aboutira aux résultats suivants :

a) Rat [Blanc] pure x Rat [Noir] de la F1

b) Rat [Noir] pure x Rat [Noir] de la F1

a. (nn) x (Nn) → 50 % de rats blancs (nn) et 50 % de rats noirs (Nn) ;

b. (NN) x (Nn) → 100 % de rats noirs (50 % de NN et 50 % de Nn).